Vous êtes ici

Devenir assistant social sans diplome

Institut du travail social

Pour en savoir plus sur comment devenir assistant social

Dans cette rubrique La validation des acquis de l’expérience et le travail social Personnes âgées : un secteur qui recrute Les établissements de formation au travail social Alsace Aquitaine Auvergne Basse-Normandie Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Corse Franche-Comté Guadeloupe Haute-Normandie Ile-de-France Languedoc-Roussillon Limousin Lorraine Martinique Midi-Pyrénées Nord-Pas-de-Calais Pays de la Loire Picardie Poitou-Charentes Provence-Alpes-Côte d’Azur Réunion Rhône-Alpes Les fiches-métiers du travail social Accompagnant éducatif et social (AES) Aide médico-psychologique (AMP) Assistant de service social (ASS) Assistant familial Auxiliaire de vie sociale (AVS) Chef de service, encadrant de proximité Conseiller en économie sociale familiale (CESF) Diplôme d’Etat d’ingénierie sociale (DEIS) Directeur d’établissement ou de service d’intervention sociale Educateur de jeunes enfants (EJE) Éducateur spécialisé Éducateur technique spécialisé Médiateur familial Moniteur-éducateur Technicien de l’intervention sociale et familiale (TISF) Voir tout le sommaire Dans cet article Ministère des Affaires sociales et de la Santé

Un candidat qui réussit les écrits de l'un des centres peut accéder aux oraux des autres instituts (cela concerne les sélections d'entrée dans les formations d'assistant de service social, d'éducateur de jeunes enfants et d'éducateur spécialisé).

Pour certaines formations - assistant de service social, éducateur spécialisé, d’éducateur de jeunes enfants -  les candidats qui n'ont pas le baccalauréat passent un examen de niveau organisé par les DRJSCS (directions régionales de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale).

On peut trouver un BTS qui ne permettra pas de devenir assistante sociale, mais quand même de pouvoir travailler dans ce secteur là, avec des stages en entreprise ou encore mieux pour ceux qui ont besoin de gagner leur vie tout en étudiant : l’apprentissage.

Les candidats aux concours administratifs, sociaux et de santé trouveront dans cette page les réponses aux questions les plus fréquemment posées, concernant notamment les diplômes requis pour s'inscrire, les recrutements sans concours, la période des inscriptions, les différences entre concours nationaux et déconcentrés.

Les inscriptions aux concours nationaux (attaché interne, conseiller technique de service social et médecin de l'éducation nationale) ont lieu le plus souvent de début septembre à la fin d'octobre, les épreuves étant programmées pour l’année suivante.

Au total, il existe plus de 320 établissements répartis sur tout le territoire qui dispensent chacun une ou plusieurs formations au travail social débouchant sur des diplômes d’État (DE), obligatoires pour exercer certaines professions.

Dans certaines écoles, pour les candidats qui n’ont pas le titre requis, les épreuves sont précédées d’un examen de niveau organisé par la Direction régionale des affaires sanitaires et sociales (DRASS).

Devenir éducateur spécialisé : le DEES indispensable Pour intégrer l’une des 53 écoles agréées par le ministère du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social et accéder à la formation d’éducateurs spécialisés, il faut être titulaire d’un bac ou d’un titre équivalent.

« Le choix de l’alternance a été pour moi une évidence » Anne, future éducatrice spécialisée, actuellement en formation à Albi « Attention, le concours d’entrée est sélectif et ensuite, pendant 3 ans, les cours sont intenses, bien plus que je l’imaginais.

Passer par la case alternance est un choix que je ne regrette pas, car je trouve que dans les métiers du social, encore plus qu’ailleurs, il est primordial d’avoir une expérience professionnelle, car le public avec lequel nous travaillons est en souffrance.

L’école recrute des étudiants de niveau bac +2 ou les titulaires d’un diplôme d’Assistant(e) du service social ou d’Éducateur spécialisé pour qui la formation ne durera qu’un an.

jb13007 Postée Plus d un an Les études pour devenir assistante sociale sont généralement proposées dans des écoles agréees qui délivrent un Diplome d'état d'assistant de service social (DEASS) de niveau Bac +3.

Pour y entrer il faut avoir le bac ou un diplôme équivalent, mais il est aussi possible d'y accéder avec un DAEU ou même un certificat d'aptitudes au travail social (voir avec la DRASS, mais on risque de vous demander une expérience dans le domaine pour vous délivrer le certificat).

Les carrières sociales sont à envisager d'autant que la France offre un beau panel de professions permettant de travailler dans des milieux variés : mairies, services de la Ddass, mais aussi écoles, internats, prisons, associations d'aide aux personnes handicapées, maisons de retraite, entreprises d'insertion.

Bonne nouvelle pour ceux qui n'ont pas le bac, ni aucun autre diplôme : le social a plusieurs carrières à vous proposer, accessibles après une formation de quelques mois.

cordialement Réponse anonyme Le 12/05/2013 à 21h42 Pour être Assistant social sans le bac, il faut d'abord réussir le test d'admissibilité de niveau Bac qui est organisé par la drjcss( quelque chose de ce genre je pense), l épreuve se compose d une dissertation, d un texte argumentatif et d un QCM, une fois ce concours réussi, vous devez ensuite passer le second concours organisé par une école de votre choix: chu, croix rouge etc.

Même sans diplômes vous pouvez trouver du travail, car les entreprises recrutent des jeunes non qualifiés dans différents domaines professionnels pour les former eux même par la suite.