Vous êtes ici

Comment devenir expert immobilier

Expertise en evaluation immobiliere

Une analyse approfondie et objective Plus précisément, l’expert immobilier met au service de son client sa connaissance du marché, étayée par des bases de données actualisées sur les biens situés dans la même zone géographique.

Vous pouvez également être sollicité pour estimer la valeur d'un terrain constructible (et il peut alors s'agir d'ingénierie foncière nécessitant des méthodes professionnelles particulières), de surface agricole ou d'une forêt (et dans ce dernier cas, seuls les experts forestiers agréés sont habilités).

Vous devez ensuite continuer d'étudier durant 5 années pour finaliser votre formation par un Master professionnel spécialisé en droit immobilier ou bien avec les modules de l'ESI (École supérieure de l'immobilier), d'un (Institut d'études économiques et juridiques appliquées à la construction et à l'habitation) ou du (Conservatoire national des Arts et Métiers).

Bien que la profession d'expert immobilier ne possède pas de statut légal en France, vous devez avoir des connaissances indispensables pour exercer et disposer d'une assurance RCP.

Consultez les offres d'emploi sur Keljob Évolution L'expert immobilier qui travaille en agence peut, par la suite, collaborer avec des cabinets d'expertise immobilière ou des offices notariales.

  Profils les plus demandés Diplômes requis Formation de niveau Bac +5 (master 2) spécialisée en droit immobilier, ou bien modules de l’École supérieure de l’immobilier (ESI) ou de l’Institut d’études économiques et juridiques appliquées à la construction et à l’habitation (ICH Lyon et Paris CNAM) prolongés par des stages professionnels.

Même si l’on peut exercer la profession d’expert immobilier sans diplôme – bien qu’il existe plusieurs formations dans cette branche – les sommes en jeu, parfois des millions d’euros, impliquent que les estimations soient effectuées par des professionnels reconnus et qualifiés.

A bac + 5, vous pouvez finaliser votre formation par un master professionnel spécialisé en droit immobilier, ou bien par des modules de l'Ecole supérieure de l'immobilier (ESI) ou de l'Institut d'études économiques et juridiques appliquées à la construction et à l'habitation (ICH Lyon et Paris CNAM) prolongés par des stages professionnels.

Pour aller plus loin