Vous êtes ici

Devenir guide accompagnateur

Guide accompagnateur touristique

Pour en savoir plus sur comment devenir guide touristique

Rechercher une formation Veuillez saisir un mot clé ou faire un choix dans les listes déroulantes Domaine Accès à la formation Activités de services Artisanat d'art Bâtiment Compétences clés – CléA Compétences et fonctions transversales Développement économique des territoires et des entreprises Formations réglementaires Industrie Réseaux - Télécommunications - Informatique - Numérique Transitions et mobilités professionnelles Travaux publics Région Alsace Aquitaine Auvergne Basse-Normandie Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Corse Franche-Comté Haute-Normandie Ile-de-France Languedoc-Roussillon Limousin Lorraine Midi-Pyrénées Nord-Pas-de-Calais Pays de la Loire Picardie Poitou-Charentes Provence-Alpes-Côte d'Azur Rhône-Alpes Rechercher Former pour l'emploi et l'utilité sociale Au service de l'emploi Une utilité sociale Les dernières actualités Afpa 26/04/2017 ça recrute dans l'industrie.

Des qualifications partielles, sous forme de certificats de compétences professionnelles (CCP), peuvent être obtenues en suivant un ou plusieurs modules : CCP - Elaborer et promouvoir un programme d'excursion ou de circuit touristique = module 1 CCP - Accompagner les visiteurs en excursion ou lors d'un circuit touristique = module 2 A partir de l'obtention d'un CCP, vous pouvez vous présenter aux autres CCP pour obtenir le titre professionnel dans la limite de la durée de validité du titre L'admission Prérequis Niveau baccalauréat, Connaissances en anglais (lire et comprendre le sens global de textes ou de conversations courants, parler de façon soutenue, poser des questions.

Organisation et charisme Une fois sur place, le guide-accompagnateur facilite les formalités d’entrée dans le pays, décompte les bagages pour vérifier qu’ils sont bien tous arrivés à bon port.

Le guide touristique a donc un rôle administratif, mais pas seulement, puisqu'il partage ses connaissances et son amour du voyage avec les touristes lors de visites guidées, d'excursions.

Au retour de mon tour du monde à vélo, j’ai galéré un an en interim puis Pôle Emploi m’a proposé une aide, un bilan de compétences, le contact est très bien passé avec la psy (qui avait plutôt l’habitude de voir des dépressifs) et coup de bol, elle était partie en voyage l’été d’avant avec une entreprise de Lyon, elle m’a donné l’adresse et j’ai été pris de suite en tant que guide accompagnateur.

La mission d’un guide dépasse la simple transmission d’informations dans une langue commune… Nous attirons votre attention sur les différences de compétences et d’expériences qu’il y a entre les divers statuts de guides : officiels/certifiés, accompagnateurs, interprètes… Ces différences justifient des écarts de tarifs souvent très importants.

Par exemple, un accompagnateur ne pourrait pas vous guider de manière ostensible à l’intérieur de sites comme la Sagrada Familia, ou le Musée du Louvre, le Château de Versailles, mais il peut vous donner des informations à l’extérieur et vous suivre lors de vos visites dans les sites en question sans vous guider comme le ferait le guide officiel désigné par le site.

Il est indispensable de posséder ces quelques qualités pour vous lancer dans l’aventure: Un bon guide touristique se doit ainsi d’être: disponible, aimable, chaleureux, dynamique, organisé et surtout passionné car il doit tout connaître des lieux qui l’entourent.

Réalisez une formation décernant le diplôme de guide touristique: Si aucun diplôme particulier n’est demandé pour exercer cette profession, sachez qu’une formation offrant un certificat de guide touristique représentera un atout majeur face à vos concurrents car elle vous permettra d’acquérir de solides connaissances en leadership, sur le secteur du tourisme mais aussi en histoire, géographie et en langues.

Posté par Gwen le 06/06/2012 09:39 | Alerter Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire : Adresse email (non publiée) * : Remarque : Annuler Je suis guide-accompagnatrice depuis 15 ans également, mais je ne retrouve absolument pas mon métier dans cette description.

Posté par Arthur le 13/06/2012 22:18 | Alerter Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire : Adresse email (non publiée) * : Remarque : Annuler Je suis guide-accompagnateur depuis 16 ans et je me reconnais dans cet article, je le trouve assez bien fait.

Sa fonction est de diriger, accompagner et assister les passagers d'un circuit touristique pendant plusieurs jours, s'occuper des arrangements (formalités en tous genres) et faire des commentaires pertinents (parfois en collaboration avec un guide local), et surtout faire en sorte que les passagers apprécient leur voyage.

En ce qui me concerne, je préfère le guidage local : plus de reconnaissance de la part de la clientèle satisfaite par nos commentaires (nous avons eu le temps de paufiner la connaissance de la région, de commenter la petite histoire et la grande Histoire) que l'accompagnement où nous ne commentons pas (si aérien) et commentons sur les itinéraires (accompagnements autocars) mais évidemment des commentaires moins approfondis en raison des voyages toujours différents et parfois des départs de villes différents aussi.

Profil En tant que chargé de tous les aspects administratifs et organisationnels des voyages en groupe, deux qualités sont nécessaires pour devenir guide-accompagnateur : sens de l’organisation et charisme.

Pour aller plus loin